Comment procéder à une installation de système de chauffage principal ?

Le système de chauffage central est très apprécié par son côté pratique et confortable. Il permettra en effet de réchauffer convenablement un logement. Au cas où votre habitation n’est pas encore équipée d’un circuit de chauffage central et que vous prévoyez d’en bénéficier, sachez qu’il y a des modalités à respecter et des détails à prendre en compte. Parfaitement réalisée, l’installation de cet appareil permet de bénéficier de multiples aides écologiques, notamment l’ANAH, la TVA diminuée, MaPrimerénov, le crédit de taxe et divers autres appuis locaux. Vous pouvez décider de recourir à un chauffagiste de votre région afin d’avoir des bons conseils.

Les éléments constitutifs d’un système de chauffage central

A l’aide d’un chauffage central, tout l’immeuble peut jouir de la chaleur. Ce système de chauffage est souvent conjugué à un système d’ajustement permettant de sentir une température adéquate à l’intérieur de toutes les chambres raccordées. Pendant la mise en place de votre dispositif de chauffage principal, vous avez le choix entre divers types de point de diffusion.

Les radiateurs

On trouve de nombreux genres de réseaux de radiateurs. Le réseau ditube est doté d’un premier réseau de canalisation favorisant l’apport thermique dans les radiateurs. La seconde conduite véhicule l’eau de sortie. Cette dernière étant acheminée vers la chaudière, elle est par la suite réchauffée et puis remise dans le premier tube.
Le réseau pieuvre va permettre à chaque radiateur d’être lié à son propre circuit. Récent, ce genre de système permettra de s’éloigner des soucis éventuels de refroidissement. Il est en outre simple à mettre en place.
Le réseau monotube est apprécié grâce à sa commodité. Néanmoins, le système d’alimentation n’étant pas généralement similaire pour tout le circuit.

Le plancher chauffant

Ce système est plus confortable que les radiateurs. Au moyen d’un plancher chauffant, la résidence peut profiter d’une propagation de chaleur uniforme. Ce système offre aussi la possibilité d’effectuer des économies d’énergie, tout simplement parce qu’ il fonctionne à de très faibles températures, à l’opposé des radiateurs.

Organiser la pose du dispositif de chauffage central

Pour concrétisation de la fixation de votre dispositif de chauffage principal, vous avez besoin de sélectionner tout d’abord le genre de générateur que vous souhaitez employer et également l’énergie qui vous correspond le mieux. L’indice qualité tarif étant aussi un facteur utile à considérer.

Quelle énergie choisir ?

Maintenant sur le marché, l’énergie la moins chère, c’est le bois. Le coût d’une chaudière à bois demeure parfois onéreux, surtout celle qui dispose d’une fonctionnalité automatique. On peut distinguer également d’autres types de source d’énergie notamment le fioul, le gaz ou les bûches de bois ou aussi le courant électrique. Il vous revient de choisir la catégorie de sources d’énergie qui vous convient le mieux.

Les chaudières à gaz étant moins onéreuses quant à elles, aussi comme les pompes à chaleur. Quel que soit le type de système que vous choisissez, vous pouvez exiger des appuis pour sa mise en place. N’hésitez pas à exiger les services d’un chauffagiste de votre région.

Quel modèle de diffuseur de chaleur choisir ?

Un plancher chauffant est pratique et plus efficace, mais son installation pour une réfection demeure très complexe. Il est commode de choisir un radiateur. Le remplacement de ce dernier étant très simple. Cependant, s’il s’agit d’effectuer une jonction, les prix pourront vite s’élever.

Les équipements nécessaires pour la mise en place de son chauffage central

  • Dans le cas où vous envisagez de monter seul votre système de chauffage central, vous devrez vous équiper des équipements appropriés. Il vous suffit :
  • d’un foret long
  • d’un fil à plomb
  • d’une perceuse électrique
  • d’un niveau à bulles
  • d’un tournevis
  • de chevilles
  • de coupe-tube
  • d’une scie métaux
  • d’un rouleau de Teflon
  • d’un chalumeau à gaz
  • de vis
  • d’un établi muni d’un étau
  • de colliers Atlas
  • d’une laine d’acier
  • de rosaces coniques
  • de flux décapant
  • de conducteurs électriques et d’un coupe-circuit.
  • Cette liste peut changer selon la situation.

L’installation du chauffage central

Avant l’installation de votre appareil de chauffage principal, vous devrez connaitre qu’il faut laisser autour de 10 centimètre et 20 centimètre entre le sol et le radiateur dans le but de permettre à l’air chaud de bien s’acheminer. L’espace qui part du mur vers l’appareillage est déjà pris en compte par le fabricant.
Sachez qu’un radiateur chauffe via deux méthodes. Soit par rayonnement, soit par convection. Il est important de laisser circuler l’air autour du radiateur. Il n’est pas indiqué de couvrir le dispositif de chauffage par une étagère ou une table. Votre chaudière devrait être fixée sur un mur vertical et à l’intérieur d’une salle impeccablement ventilée selon les règlements en vigueur.
Pour le montage de votre chaudière, vous devez :
Placer de manière bien verticale le support de fixation
Mettre en place ensuite la plaque ;
Retirer les tubes fabriqués en cuivre au moyen d’une pince dédiée ;
Procéder à la brasure des tubes avec le chalumeau à gaz ;
Effectuer le vissage des tuyaux de raccordement aux orifices de la plaque et intercaler ; avec un joint d’étanchéité ;
Brancher départ d’eau chaude ;
Mettre en place les tuyaux à l’aide des colliers Atlas
Installer la chaudière sur le mur. Il doit être bien vertical
Bloquer l’écrou à partir d’un contre-écrou
Fixer le conduit de sortie des fumées
Poser un robinet de vidange
Fixer les consoles à l’intérieur trous chevillés
Fixer les radiateurs
Examiner l’horizontalité de votre radiateur. Vous devrez laisser une faible inclinaison de 2 ou 3 mm/ mètre. Afin de faciliter la maintenance, placer le matériel bien au-dessus du plancher. Au cas où votre mur est cassant ou bien en mauvais état, choisissez les radiateurs sur pieds.
Procéder à la fixation sur les robinets ainsi que les purgeurs
Raccorder les branchements d’échappement ainsi que le bouchon de vidange.
Placer les bouchons et idem pour les canalisations.
Relier le radiateur sur le tube lié avec la canalisation d’arrivée d’eau
Procéder par la suite au raccordement électrique. Pour cela, il s’avère utile de placer l’interrupteur et brancher le thermostat d’ambiance.
Placer les fusibles sur les emplacements prévus sur le coupe-circuit
Mettre au point le thermostat
La mise en marche du dispositif débute par la mise en eau. Vous devrez après régler le robinet. En fin, vérifiez tous les branchements d’évacuation des radiateurs de même que les robinets de sortie. Ces derniers ont besoin d’être ouverts.
Avant de mettre en marche votre dispositif, sollicitez un agent pour vérifier la conformité de la fixation.
Les travaux de pose sont généralement très complexes, il est préférable de solliciter à un technicien qualifié. Par ailleurs, il s’agit de l’une des conditions obligatoires pour avoir des aides écologiques.

Les articles que vous pourriez aimer

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on tumblr